Une pluie torrentielle à la base du naufrage survenue vendredi sur le fleuve Congo

0
143

Kinshasa 17 septembre 2019 (ACP).- Une pluie torrentielle accompagnée d’un vent violent était à la base du naufrage d’une baleinière, survenu dans la nuit du vendredi à samedi sur le fleuve Congo, au niveau  du village Mambutuka, non loin de Maluku, indique un document du ministère des Transports et voies de communications reçu mardi à l’ACP. Selon la source, la vétusté de l’embarcation, la surcharge et le fait de naviguer la nuit, sont également parmi les causes majeures de cet accident, précisant que les premières informations recueillies font état d’un bilan provisoire d’une dizaine de corps repêchés, plusieurs disparus et quelques rescapés  qui se retrouvent  sur  l’autre rive du fleuve notamment, en République du Congo.

La même source indique que  le ministre des Transports et voies de communications, Didier Mazenga Mukanzu qui s’est rendu lundi sur le lieu d’accident à Maluku en compagnie du ministre des Actions humanitaires et solidarité, Steve Mbikayi, a diligenté une enquête préliminaire en vue d’établir les responsabilités.

Pour le ministre Mazenga, les mesures prises par ses prédécesseurs interdisant la navigation durant la nuit sur les eaux du territoire de la République démocratique du Congo, le respect requis selon la capacité  de l’engin et le contrôle technique des unités flottantes autorisée à naviguer sur le fleuve et les affluents de la RDC, doivent demeurer d’application. Ces mesures, a-t-il rappelé, rentrent dans le cadre de la politique de son ministère visant la réduction du nombre des cas d’accident sur les cours d’eau de la RDC.ACP/Fng/Fmb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici